accueil galerie photos Kamasoutra histoires liens

Le désir sexuel : pour avoir envie d'une chose, il faut d'abord y penser !

Avec le temps, le désir sexuel d'un couple ne diminue pas forcément. Pour certaines personnes, avec l'âge, il peut même prendre plus de maturité et d'espace. Cependant, on observe que de façon générale la sexualité a plutôt tendance à décroître dans l'échelle des priorités d'un couple, et on lui accorde une place insuffisante. À long terme, les gens se rendent compte qu'ils ne font presque plus l'amour et ils s'inquiètent. En effet, l'organisation d'un quotidien et d'une vie familiale ou de couple entraîne des préoccupations qui, au bout d'un certain temps, occultent le "jeu sexuel du couple".

Toutefois, le désir sexuel est bien souvent le baromètre d'une relation nous indiquant en quelque sorte le niveau de l'énergie du couple. On peut penser que sans désir sexuel, qui est à la base de l'attraction entre deux personnes, le couple est amené à s'éteindre. Le désir serait en somme son carburant. Par ailleurs, il est tout à fait normal que le désir fluctue puisqu'il est d'abord en chaque personne et qu'il suit forcément la courbe de ses humeurs et de son énergie. Si les réserves d'énergie d'une personne sont à plat à cause d'une vie trop chargée, il reste peu de place pour le désir et la sexualité.

Qu'est-ce donc que ce désir sexuel ? En fait, le désir est de deux ordres à la fois : le désir de l'autre ainsi que l'envie d'être désiré. Le premier fait état de l'envie de se rapprocher, d'aller vers l'autre, de le conquérir, de se nourrir de sa différence, de le toucher, de le prendre et de lui procurer du plaisir. Le second parle davantage de l'envie d'être admiré, conquis par l'autre, c'est le désir de s'abandonner, d'être pris et de savourer le plaisir reçu. L'équilibre entre ces deux pôles chez une même personne est donc essentiel pour un désir complet et authentique.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, le désir sexuel, tout comme le sentiment amoureux et l'intimité, cela se construit. Le désir sexuel émerge de deux sources : l'une pulsionnelle et dépendante de l'action de la testostérone, l'autre, et non la moindre, est une construction volontaire. L'intensité du désir pour l'autre dépend donc d'un investissement personnel et de son propre engagement. Pour avoir envie d'une chose, il faut d'abord y penser !

Mais attention, il est primordial d'y penser intelligemment afin de découvrir ses propres sources d'inspiration. Le cinéma, la littérature, les magazines peuvent certes apporter un soutien et stimuler l'imaginaire, cependant, il faut aussi prendre conscience que la société de consommation (publicité, mode, tendances) contamine et contrôle également notre univers fantasmatique. On imagine maintenant les choses à notre place ! L'industrie de la pornographie s'impose de plus en plus et elle entretient aussi des mythes sur ce que devrait être un partenaire sexuel idéal et ce à quoi il devrait ressembler. À force d'images faussées qui s'écartent de la réalité, il n'est pas rare de voir des gens perdre peu à peu l'intensité de leur désir et avoir besoin de stimulations extérieures de plus en plus fortes. Et s'il existe un leurre, c'est bien celui de croire qu'il faille un certain type d'attribut (gros seins, gros pénis, corps musclé, minceur, etc.) pour entretenir le désir sexuel. Si ces derniers facteurs peuvent au premier abord attirer le regard et émoustiller, à plus long terme le désir a besoin de racines plus profondes. C'est d'abord à l'intérieur de soi qu'il nous faut le puiser. Nous sommes tous dotés de cette pulsion créatrice, il nous faut seulement lui accorder du temps.

Le temps de laisser monter ce qu'il y a au fond de soi, le temps de penser, d'imaginer, de rêver, d'anticiper, d'investir et de codifier sexuellement notre partenaire en se laissant emporter par ses fantaisies. Il nous faut aussi de l'espace, de la liberté, une distance suffisante d'avec l'autre pour ne pas être étouffé par la fusion qui annihile le désir. En même temps, il faut suffisamment de proximité, d'intimité pour se sentir en confiance et près de l'autre. Il est donc essentiel que des émotions et des sentiments positifs circulent librement entre deux personnes pour favoriser la plénitude du désir. Une incapacité à gérer les conflits ou à discuter des sentiments négatifs, tels culpabilité, colère, anxiété, ressentiment, bloque la vitalité de la sexualité et brime par le fait même le désir sexuel.

Si vous réalisez que vous manquez d'intérêt pour votre partenaire ou pour la sexualité, investissez en vous et dans la relation ! Sortez de la routine s'il le faut, apportez de la nouveauté, surprenez-vous, et si vous rencontrez des obstacles, n'abandonnez pas ! À long terme, le désir sexuel dépend de la qualité de la relation du couple. Et on assure la qualité d'une relation par l'engagement. S'engager, c'est choisir de s'attacher et de demeurer avec l'autre même lorsqu'on éprouve une difficulté, et souvenez-vous qu'il n'y a pas d'obstacles infranchissables ! Vous avez un compagnon, c'est le plus inestimable des trésors, faites ce qu'il faut pour le conserver, bougez-vous, soyez imaginatif !

accueil galerie photos Kamasoutra histoires liens