accueil galerie photos Kamasoutra histoires liens

Les préludes sexuels

 

 

 

 

 

 

Les éléments essentiels des préludes sexuels sont la connaissance des zones érogènes de son partenaire, la façon de les stimuler agréablement, progressivement et sans causer de douleur. Pendant la phase d'excitation de la relation sexuelle, chaque partenaire stimule l'autre alternativement ou simultanément. L'homme tend à avoir ses besoins de stimulation sexuelle plus centrés sur les organes génitaux alors que tout le corps de la femme devient une zone érogène dans ce processus d'excitation. L'assaut direct et initial sur les zones érogènes primaires, les seins et la région génital, n'amèneront pas la femme à l'orgasme, en général, si elle n'est pas convenablement, suffisamment excitée.  Une bonne connaissance des organes sexuels de votre partenaire est nécessaire, vous trouverez les renseignements utiles sur les pages : organes sexuels féminins et organes sexuels masculins.

L'atmosphère de l'amour

Lorsqu'on fait l'amour, on est toujours influencé par l'atmosphère du lieu où l'on se trouve. Il est donc important de renouveler régulièrement l'ambiance pour se protéger de la routine sexuelle. S'il n'y a pas d'endroits spécifiques où faire l'amour, la chambre à coucher reste l'endroit propice au rapprochement sexuel (ambiance calme, chaude, lumière tamisée). Le lit est l'élément matériel fondamental  dans l'activité sexuelle du couple, même s'il arrive fréquemment que les autres meubles soient aussi utilisés pour des ébats plus élaborés... Un lit dur, stable et solide est indiqué. Ces précautions facilitent et encouragent l'enchaînement de nombreuses positions. Il ne faut pas hésiter  à prévoir des oreillers suffisamment durs, souvent utiles pour aménager confortablement une position. De nombreux couples apprécient les miroirs pour l'atmosphère qu'ils donnent à leurs ébats. Il est toujours utile de disposer à proximité du lit d'une petite table où disposer tout ce qui peut être nécessaire au prolongement de l'union sexuelle du couple (préservatifs, lubrifiants, parfums, boissons, fruits...).

Les préludes

Il s’agit de la phase qui précède le rapport sexuel. Elle se compose de baisers, de caresses, d’étreintes, de déshabillage, de mots chuchotés, qui avivent le désir et mènent au plaisir. Le prélude est perçu différemment par chacun selon sa sensualité, sa sensibilité et les liens affectifs avec le partenaire il constitue un ensemble de gestes sensuels qui réveillent les sens et préparent l’union des deux corps. Combien de temps doit durer le prélude ?  La durée en est tout à fait personnelle au couple et varie en général entre 5 et 30 minutes.

Tout commence d’abord par des regards qui, s’ils sont insistants et pétillants, peuvent en dire long sur les pensées de l’autre. Ensuite viennent les baisers devenant de plus en plus profonds.  Les langues se mêlent et les mains s’égarent, caressant les zones érogènes (nuque, ourlet de l’oreille, seins, fesses, parties génitales), dénudant les corps petit à petit, effleurant d’abord légèrement puis de manière plus insistante la peau nue.  C’est alors à la bouche de prendre le relais des mains et de s’attarder sur les zones érogènes en les suçant et les léchant. 

Embrasser, caresser et mordiller sont les préludes à l'excitation, et au début, l'homme devrait diriger son attention sur les zones érogènes secondaires : le visage, le cou, les bras, le dos, la base de la colonne, et les cuisses. La bouche évidemment, est particulièrement sensible. Beaucoup sous-estiment l'importance des mots dans le prélude sexuel. Les expressions d'admiration et d'émerveillement devant le corps de la femme ou de tendresse et d'amour à son égard, contribuent fortement à son excitation. N'oubliez pas que faire l'amour c'est communiquer avec tout son corps, tous ses sens.

Les gémissements, les râles de plaisir, les cris des partenaires sont importants. Ils guident les caresses des partenaires et font monter l'excitation. Ils contribuent grandement au Plaisir. Faire l'Amour est un engagement de tous les sens :
"Il y a des femmes qui rendent fou tellement elles savent doser les petits cris, les gémissements, les râles, tout en subtilité, et au moment de l'orgasme, c'est carrément l'apothéose. Je ne connais rien de plus excitant que les cris d'une femme qui jouit, même si c'est trop fort, pour moi, ça reste excitant. Pour un homme, il est essentiel d'entendre sa partenaire jouir; ne serait-ce que pour guider les caresses."
"Faire partager son plaisir par des soupirs ou des gémissements, c'est très émouvant." (enregistrement d'un orgasme, mp3, 35 s, 830 ko)
"J'adorerais avoir sur cassette audio tous les moments de jouissance de toutes mes partenaires. Non par vanité, mais pour ma vieillesse. Ce serait comme ouvrir une boîte et respirer un parfum qui ne reviendra plus. Pour moi, ces cris, ces gémissements de jouissance, c'est la voix de la vie, il n'y a rien de plus beau, rien de plus fort. À part, bien sûr, dans un tout autre registre, le rire d'un enfant."

Un massage du corps peut également constituer un excellent prélude.

L'homme est plus sensible à la stimulation visuelle que la femme, c'est un facteur important que la femme doit toujours avoir à l'esprit au cours des préliminaires. Une pose, une attitude provocante sont de puissantes armes de séduction tout comme un habillage sexy ou un déshabillage excitant.

Comme l'homme est, en général, moins sensible aux caresses de l'ensemble du corps, il a besoin, très tôt dans la relation sexuelle, de toute l'attention de sa partenaire sur sa région génital. Au début, elle peut caresser ou frotter son phallus pour le taquiner, mais elle ne devrait pas attendre longtemps avant de l'empoigner littéralement à pleines mains. L'expérience venant, la femme connaît les diverses manières d'exciter l'homme, sinon celui-ci les lui montrera volontiers. Communiquez, parlez de vos attentes, des caresses qui vous font de l'effet, indiquez le à votre partenaires par des gémissements significatifs. La stimulation auditive est également très importante. Lâchez vous, gémissez, soufflez, criez ! Tous les sens participent.

Expérimenter diverses techniques sexuelles amènent le changement et la diversité. Cela évite que la relation sexuelle ne devienne une routine, facteur de destruction de toute relation. Afin d'éviter la "grisaille sexuelle", le couple doit discuter et ne pas hésiter à faire des expériences. Beaucoup de couples passent leur vie sans connaître tous les raffinements de l'érotisme, c'est dommage ! Mais il n'est jamais trop tard, la découverte de la relation sexuelle orale à 50 ans peut être aussi étonnante que celle, à 17 ans, du jeu de langue dans le baiser.

Est-il important de pratiquer le sexe oral ? À cela les sexologues répondent. «Ça peut l'être. Le sexe oral procure beaucoup de plaisir à beaucoup de personnes et permet d'éviter la monotonie dans les rapports sexuels», explique-t-ils. Cependant, la pratique soulève beaucoup de résistance. En matière sexuelle, on peu dire que tout ce que la main fait, la bouche peut le faire encore mieux et de façon plus excitante, car il s'agit d'une partie plus intime du corps.

Est-il possible d'apprivoiser ce genre de caresses ? «Oui, répondent les sexologues, à condition que la personne le veuille». Si c’est son désir, «la stratégie consistera d'abord à identifier les causes de sa difficulté». «La réticence vient-elle du goût, de l'odeur, de la texture, ou de l'acte lui-même?» On conseille aux gens d'y aller progressivement : éviter le contact trop direct en utilisant un condom, apprivoiser le goût en goûtant au sperme avec le doigt (si c’est ce que l'on souhaite), contrôler l'entrée du pénis dans la bouche en l'enserrant avec la main, demander au partenaire d'avoir une hygiène irréprochable, utiliser des huiles essentielles pour masquer l'odeur, tailler les poils s’ils dérangent, bref s’occuper de ce qui nous arrête pour tranquillement apprendre à aimer donner ce genre de caresses.

Pour ce qui est d'apprendre à les recevoir, «il faut d'abord voir ce qui se passe dans l'imaginaire de la personne, ce qui l'inquiète». «Est-ce l'odeur, est-ce l'intimité?» sont des questions à poser. «Certaines personne se disent que c’est sale, que c’est un geste animal, alors on retrace d'où viennent ces malaises et on les confronte avec la réalité d'aujourd'hui». Tout cela peut s’intégrer en quelques semaines avec l'aide d'un sexologue. Sans cette aide, il faut vraiment avoir confiance en son (sa) partenaire et ne pas se sentir menacé(e) par lui ou par elle pour modifier nos croyances et nos comportements.

Maintenant, comment procurer du plaisir à l'autre par la caresse orale ? Voyons les zones les plus sensibles chez l'homme comme chez la femme.

Chez l'homme, les cellules sensitives se trouvent surtout à l'extrémité du pénis. Le gland et le contour du gland sont les zones les plus réceptives au plaisir. La région du frein est particulièrement sensible (éviter de le toucher avec les dents ! Tout comme le gland…). Plus on s’éloigne du gland, le long du pénis, moins il y a de sensibilité (les exceptions sont toujours possibles). Le scrotum est aussi une zone érogène : stimuler le gland avec la langue tout en caressant doucement le scrotum avec la main peut être très excitant pour un homme.

Chez la femme, les parties les plus innervées sont le clitoris et son contour ainsi que les petites lèvres. Pour augmenter le plaisir, on peut se servir simultanément des doigts et de la langue. Stimuler l'intérieur du vagin (la région du point G) ou les petites lèvres avec les doigts tout en caressant le clitoris avec la langue procurera des sensations intenses. Attention cependant, trop d'intensité peut être désagréable.

Arrivent alors la masturbation réciproque et les caresses buccales attardées sur les parties génitales (fellation et cunnilingus) qui amènent une excitation intense pour les partenaires.

Voilà pour les trucs de base, pour le reste laissez aller votre créativité (mettez de la glace ou un liquide chaud dans votre bouche, utilisez votre souffle, ou encore des gels et des huiles essentielles…).

D'une manière générale faites preuve d'imagination, surprenez votre partenaire par de nouvelles caresses, osez !

la pratique du cunnilingus

la pratique de la fellation

Le 69

 

 

 

accueil galerie photos Kamasoutra histoires liens